>   >  Les pathologies démentielles

Les pathologies démentielles*

GER02


Les troubles psychiatriques en EHPAD

PROJET ET OBJECTIFS GENERAUX

La restructuration de la psychiatrie s’est traduite entre autre par l’intégration des personnes âgées présentant des troubles psychiatriques en EHPAD.

Les personnels peu formés à ce profil de patients se trouvent très souvent démunis devant certains comportements et troubles associés.

En effet, ces pathologies requièrent pour les soignants de développer des compétences spécifiques pour répondre de manière adaptée aux besoins de ces personnes.

  • INTERVENANTS
  • Cadre de santé expert en psychiatrie
  • PERSONNES CONCERNÉES
  • Cadres infirmiers, Infirmiers/ères, Aides-soignant(e)s, AMP
LIEU(X) :
  • Formation en INTRA :
    dans vos locaux
DURÉE : nous consulter
DATE(S) :
  • Dates à définir ensemble
J'ai lu et j'accepte les
conditions générales et le
règlement intérieur

OBJECTIFS OPERATIONNELS ET CONTENU

  • Dissocier le vieillissement normal du vieillissement pathologique.
    Le processus physiologique, psychologique et social du vieillissement.
    La notion de perte (physique, familiale…).
    La sénescence et la sénilité.
    Les spécificités du vieillissement pour les personnes psychiatriques.
  • Connaître les troubles psychiatriques présentés par les résidents.
    Les grands syndromes.
    Les structures névrotiques.
    La notion de névrose : névrose hystérique, obsessionnelle, phobique
    Les structures psychotiques : la psychose maniaco-dépressive, les schizophrénies, les délires chroniques.
    Les pathologies addictives.
    Le concept d’addiction : addictologie et vieillissement, addictologie et comportement.
  • Comprendre leurs conséquences comportementales et relationnelles.
    L’agressivité : fondements, mécanismes.
    Les comportements de retrait, de refus.
    Les troubles du jugement et de la pensée (états confusionnels, délires, et hallucinations…).
    Les troubles alimentaires.

    L’impact des psychotropes : apathie, troubles physiologiques.
  • Développer une réflexion sur les soins pour instaurer une relation rassurante.
    Les représentations des soignants : l’influence des préjugés, les difficultés liées à la structure psychotique du résident, les mécanismes de défense.
    La posture soignante (neutralité, juste distance, non jugement…).
    L’impact d’une relation non adaptée (les pièges en communication verbale et non verbale, le langage du corps…).
  • Respecter les droits des personnes en situation de vulnérabilité.
    Les mesures de protection : la sauvegarde de justice, la curatelle, la tutelle..

     

     

  • Fédérer l’équipe autour d’un projet dans une dynamique collective.
    ♦ Clarifier les objectifs de l’unité : quel projet d’accompagnement pour l’unité.
    ♦ La définition du rôle de chacun dans le projet d’accompagnement.
    ♦ L’anticipation des difficultés organisationnelles.
    ♦ La définition d’un programme d’activité.
    ♦ Les notions de pluridisciplinarité et transdisciplinarité.
    ♦ Comment garantir la cohésion dans un collectif d’acteurs : de la compétence individuelle à la compétence collective.

* ANESM : Agence Nationale de l’Evaluation et de la Qualité des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux.

Une formation action qui permettra le transfert immédiat des acquis en situations de soins.
Les méthodes pédagogiques alterneront les apports théoriques et l’analyse de la pratique.