Le chemin clinique
 >   >  Le chemin clinique

Le chemin clinique*

ORPS04


Une méthode pour optimiser les parcours de soins

PROJET ET OBJECTIFS GENERAUX

Les établissements hospitaliers ont obligation d’assurer la continuité des soins, selon des critères de  qualité et de sécurité, tout au long du parcours de soin.  Les hospitalisations sont de plus en plus brèves et les services se fixent d’optimiser les moyens mis en œuvre pour les parcours de soins.

La méthodologie du chemin clinique est une « méthode d’amélioration de la qualité des soins. Elle vise la performance de la prise en charge pluridisciplinaire des patients présentant la même pathologie ou situation de dépendance » (HAS,  chemin clinique une méthode d’amélioration de la qualité, juin 2004).

A partir des règles de bonnes pratiques, cette méthode a pour objectif de : planifier, organiser et assurer la prise en charge des patients de façon consensuelle au sein d’une équipe. Elle permet une optimisation des parcours de soins prévalents dans un service.

En INTRA chaque thème peut faire l'objet d'une session adaptée au secteur concerné
  • INTERVENANTS
  • Infirmière de pratique avancée, coordinatrice de parcours complexes de soins, formée à la méthodologie du chemin clinique
  • PERSONNES CONCERNÉES
  • Cadre, personnel médico soignant, secrétaire médicale : équipe pluridiciplinaire concernée par l'optimisation des parcours de soins dans son service
LIEU(X) :
  • Formation en INTRA :
    dans vos locaux
DURÉE : nous consulter
DATE(S) :
  • Dates à définir ensemble
J'ai lu et j'accepte les
conditions générales et le
règlement intérieur

OBJECTIFS OPERATIONNELS ET CONTENU

  • Identifier le contexte actuel du système de santé, les enjeux et les finalités du chemin clinique.
    Une démarche pluridisciplinaire.
    L’optimisation des parcours de soins = Démarche continue d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.
    Notion d’efficience.
  • S'approprier la méthodologie du chemin clinique.
    Définition, construction (étapes), résultats. Référentiel HAS.
  • Développer une approche globale du parcours de soins pour un groupe homogène de malades (GHM).
    La continuité et les ruptures dans le parcours de soins.
    La coordination et le travail en équipe pluridisciplinaire.
    L’implication du patient et de ses proches.
  • Construire le chemin clinique.
    Choix d’un GHM prévalent.
    Les référentiels et recommandations de bonnes pratiques pour ce parcours.
    Définition des critères d’inclusion et d’exclusion des patients dans le chemin clinique.
    Formalisation des résultats optimaux : outils d’organisation et de planification de la prise en charge, traçabilité de toutes les interventions, intégration au  dossier du patient. Lien avec les outils existants dans le service. Indicateurs cliniques, organisationnels, de coût et leur recueil. Analyse des écarts de pratique.
  • Analyser le processus actuel de prise en charge et le comparer aux référentiels de bonnes pratiques.
    - L’analyse des pratiques professionnelles et du parcours du patient au regard du chemin clinique.
    - Les recommandations de bonnes pratiques et organisationnelles.
    - La prise en compte des besoins des usagers.
  • Evaluer le chemin clinique et procéder aux mesures correctrices.
    Analyse des écarts entre le chemin clinique et les pratiques du service.
    Mesure correctrice et éventuelle modification du chemin clinique (adaptation aux contraintes institutionnelles, faisabilité).
  • Préparer l'implantation du chemin clinique dans l'unité de soins.
    La mise en œuvre 

    Les enjeux et stratégies d’implantation d’un chemin clinique dans un service : information, formation, appropriation par le personnel, inclusion des patients.
  • Préparer la mise en œuvre des actions correctives.
    Les actions correctrices seront envisagées selon deux axes :
    - risque de mauvaise  utilisation du chemin clinique,
    - constat d’écarts entre le chemin clinique (prise en charge prévue idéale) et la prise en charge réalisée,
    - la veille et l’actualisation du chemin clinique.

Apports théoriques.
Apports de documentation.
Etude de cas concrets.
Travaux de groupe.
Analyse de la pratique. Analyse de situations.
Mise en situation pratique : stratégie d'implantation sur le terrain.