La mise en place de la consultation infirmière
 >   >  La mise en place de la consultation infirmière

La mise en place de la consultation infirmière*

ORPS01


PROJET ET OBJECTIFS GENERAUX

Les infirmières stomathérapeutes ont été les pionnières de la mise en place de consultations infirmières.

Actuellement, sous l’impulsion du Plan Cancer, ces consultations se développent dans le cadre de la consultation d’annonce en cancérologie ; elles s’organisent également dans le suivi de malades souffrant de pathologies chroniques et/ou invalidantes. Ceci permet à l’infirmier/ère de rendre un service adapté à la population soignée, tant à l’hôpital que dans les réseaux de soins.

L’infirmière a besoin d’outils spécifiques lui permettant, dans un temps limité et dans une situation souvent dramatique, de soutenir la personne dans son processus d’intégration de la maladie au quotidien.

Tout professionnel de santé sait que communiquer des informations à un malade, son entourage ou à d’autres professionnels de santé, apporter aide et soutien psychologique sont des aspects de son travail auquel sa formation l’a peu préparé.

En effet, lorsque nous observons les réactions de nos interlocuteurs, nous constatons que des messages apparemment anodins peuvent générer inquiétude, angoisse, irritation, surprise, insatisfaction, agressivité.

Développez vos compétences infirmières : cliniques, relationnelles, organisationnelles.

En INTRA chaque thème peut faire l'objet d'une session adaptée au secteur concerné
  • INTERVENANTS
  • Infirmière stomathérapeute
  • Cadre de santé
  • PERSONNES CONCERNÉES
  • Cadres de santé, Infirmiers/ères.
810
LIEU(X) :
  • Formation en INTER :
    dans notre centre de Paris
DURÉE : 3 jours
DATE(S) :
  • du 28 Février au 2 Mars 2017 (Paris)
J'ai lu et j'accepte les
conditions générales et le
règlement intérieur

OBJECTIFS OPERATIONNELS ET CONTENU

  • Identifier les besoins des personnes atteintes d’une maladie grave afin de pouvoir mieux y répondre.
    Permanence et modification des besoins fondamentaux (A. Maslow, V. Henderson, M. Reddington) :
    ► besoins physiques,
    ► besoins psycho-émotionnels,
    ► besoins spirituels.
  • Identifier les ressources des soignants.
    Les valeurs soignantes partagées : prendre soin, respect de la personne dans son ethnie, sa religion, ses souhaits, esprit d’accueil.
    Les représentations du soignant sur la maladie grave et son annonce.
  • Communiquer les informations courantes de façon intelligible et univoque, dans un délai court et dans une situation stressante.
    Circuit de l’information : organisation, stockage, transmission, utilisation.
    Techniques d’entretien : directif, semi directif, non directif.
    Utilisation des outils de l’Analyse Transactionnelle.
    La communication non verbale, les gestes concrets d’accompagnement.
  • Communiquer les mauvaises nouvelles avec empathie.
    La relation d’aide et de soutien psychologique.
    La gestion des émotions et du stress.
    Les deuils.
    L’écoute empathique du professionnel.
  • Faire le point sur la législation actuelle et l’éthique.
    Etude des textes législatifs :
    ► l’information partagée,
    ► le consentement éclairé,
    ► la personne de confiance,
    ► le secret professionnel,
    ► la législation professionnelle de l’infirmière,
    ► les réseaux de soins.
  • Définir et structurer la consultation infirmière.
    Définition des missions en fonction du secteur concerné.
    Définition des besoins spécifiques de la clientèle.
    Identification du parcours du malade, de l’annonce du diagnostic jusqu’à la fin de la prise en charge.
    Identification du processus de prise en charge : formalisation du parcours du malade intégrant les consultations d’annonce et de suivi.
    L’infirmier/ère en consultation d’annonce et de suivi : besoins et compétences spécifiques.

    Organisation des consultations d’annonce et de suivi :
    ► le rôle et la place des différents acteurs,
    ► les lieux,
    ► l’organisation dans le temps,
    ► les documents utiles.
    Construction ou amélioration après évaluation des outils de programmation, d’information, d’éducation.
    Elaboration des documents de traçabilité.
    Evaluation de la qualité de la prise en charge : indicateurs, évaluation des pratiques, satisfaction de la clientèle.

Analyse de la pratique.
Apports théoriques.
Analyse des textes législatifs.
Travaux de groupes sur cas concrets. Jeux de rôle.
Elaboration de projets. Elaboration de documents.
Apport de documentation.