La bientraitance dans le soin
 >   >  La bientraitance dans le soin

La bientraitance dans le soin*

PS07


PROJET ET OBJECTIFS GENERAUX

La bientraitance est depuis quelques années une des préoccupations majeures des Ministères de l’Action Sociale et de Santé qui en ont  fait un axe de formation prioritaire.

Les statistiques du rapport ALMA 2001 (Allo Maltraitance Personnes Agées, créée en 1995) montrent par ailleurs que 48,6 % des maltraitances en institution sont des négligences.

Cette session propose aux soignants de gérontologie et de gériatrie un « arrêt sur image » afin de faire le point sur leurs pratiques, rechercher des réponses pertinentes aux désirs réels des personnes âgées et d’assumer sans tabou les situations complexes.

Valeur ajoutée : Cette formation s'inscrit dans les axes prioritaires du plan 2015 de développement des compétences des établissements publics hospitaliers.

  • INTERVENANTS
  • Cadre de santé
  • Psychologue
  • PERSONNES CONCERNÉES
  • Cadres de santé, Infirmiers/ères, Aides-soignant(e)s
LIEU(X) :
  • Formation en INTRA :
    dans vos locaux
DURÉE : nous consulter
DATE(S) :
  • Dates à définir ensemble
J'ai lu et j'accepte les
conditions générales et le
règlement intérieur

OBJECTIFS OPERATIONNELS ET CONTENU

  • Faire émerger une représentation et une définition consensuelle de la bientraitance et de la maltraitance.
    Le contexte Politico-Social : les scandales, les statistiques…
    Le contexte législatif : les droits des usagers (loi du 4 Mars 2002).
    Les caractéristiques d’une relation de maltraitance.

    Essai de définition de la bientraitance et de la maltraitance..
  • Gérer une prise de conscience des situations à risque de maltraitance et identifier les facteurs.
    Intégrer les connaissances utiles à la compréhension des différents comportements rencontrés.
    Les représentations de sa mission, de son rôle.
    Les représentations du soin auprès de la personne âgée.
    Les stratégies d’évitement mises en place face à la complexité de certaines situations.
    La personne âgée et son corps : plaisir, désir, estime ou plaintes corporelles.
    Réflexion autour des besoins spécifiques de la personne âgée : sont-ils différents ?

  • Elaborer à partir des recommandations de bonnes pratiques les actions à mettre en place pour favoriser une culture de bientraitance.
    Questionnement sur les pratiques à risques présentant une criticité élevée.
    Mesure des écarts entre l’attendu et les pratiques sur le terrain.
    Etude des causes.
    Elaboration d’un cadre de référence de bientraitance.

     

Apport théorique fourni par la gérontologie, la psychologie, la psychopathologie, l’Analyse Transactionnelle.
Travail d’analyse du vécu professionnel.
Travaux de groupes, analyse des pratiques.