Les pratiques soignantes

La vieillesse, la dépendance sont des étapes de la vie qui entraînent beaucoup de fragilité tant physique que psychologique.
Nous vous proposons plusieurs formations prenant en compte la personne âgée dans son ensemble, avec les différentes fragilités qui peuvent être présentes, et permettant de l’accompagner au mieux dans ces difficultés.

Les soins palliatifs

face à face (présentiel)    stage/alternance

« Les soins palliatifs ne visent plus la guérison, mais bien l’assurance d’une qualité de vie optimale pour lui et ses proches » (définition OMS.).
Si les textes législatifs ont organisés les services de soins palliatifs, il n’en reste pas moins que la majorité des personnes en fin de vie sont prises en charge dans des services non spécialisés. Les professionnels se retrouvent alors à devoir faire face à l’accompagnement de ces malades et de leur entourage.
La prise en soins des personnes en fin de vie nécessite des compétences spécifiques dans la gestion de la douleur, dans la prise en charge du confort mais fait référence aussi à la mobilisation de connaissances et à des aptitudes relationnelles dans une démarche pluridisciplinaire.

Douleurs et initiation à l’hypnose

face à face (présentiel)    stage/alternance

La douleur qui est une composante fréquente dans la maladie, dans la vieillesse est néanmoins singulière. Longtemps négligée, sa prise en charge aujourd’hui très encadrée bénéficie de réels progrès à la fois dans sa dimension curative mais également préventive.
On dispose désormais de méthodes fiables pour évaluer la douleur. De fait, il est essentiel pour les soignants de mettre à jour leurs connaissances pour s’inscrire dans les bonnes pratiques.
Ne plus ignorer la douleur, l’évaluer et la traiter tels sont les enjeux de cette formation en intégrant l’approche par l’hypnose.

Prise en charge de la douleur

face à face (présentiel)    stage/alternance

La douleur qui est une composante fréquente dans la maladie, dans la vieillesse est néanmoins singulière. Longtemps négligée, sa prise en charge, aujourd’hui très encadrée, bénéficie de réels progrès à la fois dans sa dimension curative mais également préventive.
On dispose désormais de méthodes fiables pour évaluer la douleur. De fait, il est essentiel pour les soignants de mettre à jour leurs connaissances pour s’inscrire dans les bonnes pratiques.

dapibus venenatis ut mi, quis, massa consectetur dictum libero risus.